Processus

Outils d'opérationnalisation pour les entreprises, les acteurs publics et non gouvernementaux

Cet axe englobe les recherches nécessaires au développement et à l’utilisation d’outils d'opérationnalisation du développement durable pour des entreprises ainsi que pour des acteurs publics et non gouvernementaux (du local à l'international). Parmi ces outils, on compte l'écoconception, le design durable, la réingénierie et la logistique verte. Les chercheurs s’intéressent également aux enjeux liés à la consommation responsable ainsi qu’aux attentes et perceptions des consommateurs entourant les écoproduits.

Cet axe comporte trois objectifs :

  • Développer des outils de réingénierie des processus et la mise en place de logistique verte applicables en entreprise;
  • Étudier et appliquer la symbiose industrielle comme outil d’amélioration de la performance environnementale;
  • Développer des outils d’écoconception et de design durable tout en étudiant les comportements des consommateurs face aux écoproduits.

Responsable de l’axe : Daoud Ait-Kadi

Ce secteur de recherche émerge d'un besoin exprimé par la communauté pratique qui cherche à opérationnaliser les connaissances environnementales issues de l’analyse du cycle de vie dans les processus industriels.

Ce thème regroupe six différents chantiers de recherche :

  • l'arrimage de l'ACV et les solutions intégrées de gestion d'entreprise;
  • le développement de nouveaux modèles de conception des chaînes de valeur qui intègrent la logistique verte;
  • le développement d'outils de diagnostic permettant d'identifier les opportunités d'amélioration des performances des produits et des services dans une perspective de développement durable;
  • le développement de modèles de prévision pour le retour de produits en fin de vie;
  • le développement de modèles d'aide à la décision qui intègrent les divers aléas inhérents à la conception et à la gestion des chaînes de
  • le développement d'outils d'aide à la décision pour la conception et le pilotage de chaînes en logistiques vertes.

Coordonnateur: Daoud Ait-Kadi - Université Laval

Ce thème recouvre quatre chantiers de recherche:

  • L'étude des processus de développement de symbioses industrielles et d’ interrelations entre les différents intervenants en vue de proposer des modèles stimulants et le transfert vers d'autres territoires ;
  • Le développement d'outils de métabolisme industriel à partir de la constitution d'un système de collecte et de structuration de l'information concernant les options de disposition et de réutilisation de matières résiduelles ;
  • La modélisation et l'aide à la décision pour la concrétisation de synergies. Cela implique l'optimisation d'une multitude de paramètres (caractéristiques physico-chimiques, distance entre les entreprises, cours des matières premières et coûts impliqués, notamment) ;
  • L'évaluation des impacts environnementaux et socioéconomiques d'une symbiose industrielle par le développement d'une méthodologie couplant un modèle d'opérationnalisation et l'ACV.

Coordonnateur: Marc Olivier - CTTEI

Lors du processus de conception d’un produit, les concepteurs, designers et ingénieurs font face à plusieurs défis : intégration et communication difficiles des attributs de durabilité, conciliation complexe des méthodes et des outils, influence des facteurs du mode de consommation, etc. Ce thème explore différents chantiers :

  • Les relations entre le regard systémique de l'ACV, l'innovation et le processus de développement de produits;
  • La rentabilité de l'écoconception;
  • Les facteurs qui orientent les consommateurs dans une démarche de consommation responsable ainsi que leurs perceptions, attentes et critiques face aux écoproduits;
  • Les outils communicationnels fiables et compréhensibles tels que les analyses de réseaux, les déclarations environnementales et les écolabels.

Coordonnateur: Sylvain Plouffe - Université de Montréal

Au Québec, plusieurs organisations ont démontré leur intérêt pour l'économie circulaire comme nouveau modèle économique. L’économie circulaire fait d’ailleurs partie de la stratégie québécoise de développement durable 2015-2020. L'apport de la recherche, fondamentale et appliquée, constitue une des composantes clés qui permettra aux acteurs québécois de mieux comprendre l'économie circulaire, d'anticiper ses impacts et de s'approprier les stratégies et les modes de déploiement les mieux adaptés à leur spécificité.

Ce thème de recherche s'intéresse à trois chantiers:

  • Les perspective critiques de l'économie circulaire;
  • Les stratégies et les modes de déploiement proposés;
  • Le développement d'une stratégie de mobilisation des acteurs et d'outils pertinenets d'accompagnement

Coordonnateur: Réjean Samson - Polytechnique