Outils de mesure

Mesure du développement durable

La production des technologies, des produits et des services dits durables ou verts nécessite une compréhension approfondie d’enjeux environnementaux, économiques et sociaux. Les chercheurs travaillent à l’amélioration et au développement d’outils d'évaluation de la performance environnementale et sociale.

Cet axe comporte trois objectifs :

  • Améliorer la fiabilité, la résolution et la pertinence des analyses du cycle de vie (AVC);
  • Intégrer la composante sociale et socio-économique dans l’ACV et valider son applicabilité;
  • Produire des outils de quantification des GES précis, pertinents et facilement communicables et mieux comprendre les mécanismes compensatoires.

Responsable de l’axe : Réjean Samson

Ce thème regroupe les travaux méthodologiques sur l'analyse du cycle de vie (ACV) :

  • analyse des systèmes ACV
  • développement d'indicateurs en analyse des impacts du cycle de vie (AICV) tels que l’utilisation de l’eau ou des terres
  • modélisation des catégories d'impacts problématiques (écotoxicologie et santé humaine),
  • spatialisation des impacts
  • inventoriage régionalisé
  • modélisation input-output et hybride
  • gestion des incertitudes
  • analyse statistique des bases de données
  • ACV des coûts, dynamique, conséquentielle, prospective, macroscopique, décisionnelle ou simplifiée

Coordonnateur: Manuele Margni - Polytechnique

Ce thème regroupe les travaux qui touchent à l'intégration des dimensions économique et sociale dans les analyse du cycle de vie (ACV) et les outils de mesure du développement durable.

  • écoefficience
  • analyse économique
  • ACV sociale
  • développement d'indicateurs d'impacts sociaux et socio-économiques
  • catégorisation des parties prenantes
  • arrimage des ACV environnementale et sociale
  • méthodologie d'agrégation et de pondération
  • mesure des biens et services écosystémiques (BSE)
  • valeur économique des écosystèmes et des externalités environnementales

Coordonnateur: Nicolas Merveille - UQAM

Ce thème comporte trois objectifs :

  1. quantifier les bénéfices liés à la séquestration du carbone:
    Depuis 1999, des équipes de l'UQAC (projet Carbone boréal) mettent en place des dispositifs expérimentaux d'afforestation dans le secteur de la forêt boréale pour quantifier les bénéfices et subséquemment les intégrer dans le marché du carbone.

  2. développer des outils de quantification de la séquestration du carbone pour les forêts tropicales:
    À partir des expertises générées par Carbone boréal, ce projet vise à étendre l'expertise québécoise au Maroc, en République démocratique du Congo, au Gabon et en Haïti.

  3. quantifier les réductions comptabilisables dans les marchés réglementés du carbone:
    Ces recherches visent à étudier pour divers secteurs industriels, les impacts des émissions de GES et à quantifier leur réduction dans une perspective d’analyse cycle de vie.

Coordonnateur: Claude Villeneuve Merveille - UQAC

La santé environnementale comprend « les aspects de la santé humaine, y compris la qualité de la vie, qui sont déterminés par les facteurs physiques, chimiques, biologiques, sociaux, psychosociaux et esthétiques de notre environnement. Elle concerne également la politique et les pratiques de gestion, de résorption, de contrôle et de prévention des facteurs environnementaux susceptibles d'affecter la santé des générations actuelles et futures » (OMS, conférence d'Helsinki, 1994).

Les recherches menées sous ce thème permettent de mettre en lumière les liens existants entre la qualité de l'environnement et ses impacts sur la santé humaine. Elles contribuent au développement d'outils et de méthodes d'opérationnalisation du DD tel que l'ACV, l'écoconception et la responsabilité sociale des entreprises. Elles facilitent la mesure des impacts environnementaux des activités des secteurs ciblés dans l'axe 4 sur la santé humaine et les écosystèmes.

Coordonnateurs:
Cathy Vaillancourt - INRS
Jean-Pierre Vaillancourt - Université de Montréal